La dimension urbaine, Danièle Weiller, Michel Antoine Boyer, éd. Vincent, 1977, 192 p.
(318 illust.), format : 32 cm X 28 cm.

"Une sociologue et un architecte déambulent dans des cités. Rapprochant photographies et textes littéraires, ils restituent le foisonnement de vie : brassages, rencontres, irruption des possibles qui fondent l'urbanité. La ville, « un tas de pierres et un tas de rêves », lieu où l'imaginaire et du réel se confrontent et où se forge l'histoire."

<<Pages ouvertes>> cliquez-ici

   
 

Revivim, Regards sur un kibboutz du Neguev, Danièle Weiller éd. PC , 2006, 204 p (98 illust.), format: 20,5 cm x 14 cm.

"Un parcours de découverte à travers l'histoire de ce kibboutz fondé, en 1943, dans le désert. La rencontre et l'amitié avec des pionniers, le recueil d'images, de témoignages. Une mise en scène des débats qui traversent Revivim, désireux à la fois de s'ouvrir à la société environnante et de sauvegarder son authenticité."

<<Pages ouvertes>> cliquez-ici

   

 

Anne's Boom, Monologue de théâtre de Olga Eigenbrood et trois poèmes de Jos Versteegen, éd. Manson 2010 (à paraître). Histoire du sauvetage de l'arbre d'Anne Franck. Photos d'Helga Fassbinder.

"Pendant l'occupation allemande, Anne Frank était cachée avec sa famille dans une maison d'arrière-cour de la Prinsengracht, dont les fenêtres étaient dissimulées. On pouvait seulement regarder au dehors par la fenêtre du grenier qui donnait directement sur la couronne d'un vieux châtaignier. Anne Frank a décrit cela dans son journal. C'était sa seule participation possible au monde extérieur. L'arbre était pour elle un symbole d'espérance et de liberté."

<<Pages ouvertes>> cliquez-ici